Biographie et influences

portrait de François Morellet

François Morellet est né le 30 avril 1926 à Cholet. Il a une sœur, Fanny, née en 1923. Leur père, Charles Morellet, était sous préfet de Chinon puis de Mayenne avant de devenir directeur d’une usine de jouets.

En 1937, la famille s’installe à Paris. François Morellet commence la peinture à 14 ans. Jean-Denis Maillart lui donne des cours de peinture quelques années plus tard et lui permet d’exposer un tableau au Salon de la Société nationale des Beaux-arts.

Après avoir obtenu son baccalauréat, il étudie le russe à l’école des Langues orientales de Paris et continue la peinture. Il est surtout attiré par les œuvres des îles polynésiennes qu’il découvre au Musée de l’Homme.

François Morellet épouse Danielle Marchand en 1946, ils eurent trois fils. Il fait de nombreuses rencontres de jeunes artistes : Philippe Condroyer, Christian Chenard, Dany Lartigue, François Arnal, Pierre Dmitrienko ou encore Joël Stein, qui se stimuleront les uns les autres.

Après l’obtention de son diplôme de russe, François Morellet travaille au suivi commercial et à la conception de modèles dans l’usine de jouets familiale. Sa première exposition personnelle aura lieu à la Galerie Creuze à Paris en mars 1950.

Fin 1950, il voyage au Brésil où il se lie d’amitié avec Almir da Silva Mavignier. Il y découvre l’oeuvre de Max Bill et l’art concret, ce qui sera fondamental dans son orientation artistique. Dès son retour en France, au début de l’année 1951, il réalise ses premières œuvres géométriques. Parallèlement Joël Stein lui fait connaître les œuvres de Marcel Duchamp et il est conquis par l’œuvre de Piet Mondrian qui sera une découverte capitale.

En 1952, Almir Mavignier lui présente Jack Youngerman et il rencontre Ellsworth Kelly quelques mois plus tard. Lors d’un voyage en Espagne cette même année, il visite l’Alhambra de Grenade qui est une révélation. Il y retrouve de nombreuses correspondances avec ses derniers travaux comme le principe du all-over qu’il adopte définitivement. C’est au cours de cette année décisive qu’il établit ses premiers systèmes.

En 1958, par l’intermédiaire de François et Véra Molnar, il rencontre Victor Vasarely et présente sa deuxième exposition à Paris à la galerie Colette Allendy. Il réalise ses premières trames et introduit le hasard dans ses œuvres.

C’est avec Horacio Garcia Rossi, Julio Le Parc, Joël Stein, Francisco Sobrino, et Jean-Pierre Yvaral qu’il crée le Groupe de Recherche d’Art Visuel (GRAV) en 1960. Ils publient en 1962 un catalogue-manifeste pour la maison des Beaux-arts de Paris. Morellet expose ses premières œuvres en néons en 1963 dans le labyrinthe du groupe installé lors de la 3e biennale de Paris.

Le GRAV se dissout en 1968 après avoir participé à plusieurs expositions internationales. Cette même année, François Morellet réalise ses premiers adhésifs éphémères. En 1971 il participe à la Biennale de Venise, et plusieurs rétrospectives de son œuvre seront organisées dans plusieurs musées européens, puis dans des musées américains dans les années 80. En 1971, il réalise sa première intégration architecturale Trames 3°-87°-93°-183°, œuvre aujourd’hui disparue, à Paris, sur le plateau La Reynie, à l’angle de la rue Quincampoix et de la rue Aubry-le-boucher. Les intégrations architecturales sont aujourd’hui au nombre de 135.

François Morellet commence en 1988 la série des Paysages Marines qui amènera la série des Défigurations. Dans les années 90, il réalise des œuvres plus baroques, Relâches, Free Vol et Lunatiques et développe de nouvelles œuvres en utilisant le nombre π.

Dans les années 2000, de nombreuses rétrospectives et expositions sont organisées en Europe (Galerie nationale du Jeu de Paume à Paris, musée Matisse du Cateau-Cambrésis, espace du Stiftung für Konkrete Kunst de Reutlingen en Allemagne…), au Brésil (Fondation Hélio Oiticica de Rio de Janeiro) . En 2010, il est le deuxième artiste vivant à réaliser une œuvre pérenne  au Musée du Louvre. En 2011, son exposition « Réinstallations » au Centre Pompidou est sa 455ème exposition personnelle. 

Publicités
Comments
5 Responses to “Biographie et influences”
  1. Max dit :

    Marie dans le cadre de mes études, je devait choisir un artiste et je me suis tourné vers François Morellet, son travail est tout simplement fascinant, ton site est très complet et a été d’une grande aide dans mes recherches. Je t’adresse donc mes remerciements les plus sincères 🙂

    Cordialement,
    Maxime M

  2. zeglin quentin dit :

    Je fait un dm dhistoire sur francois morrelet, mon prof a bien choisie ce peintre la

  3. lola dit :

    ce cite est super

  4. Morran Ben Lahcen dit :

    très beaux site … merci

  5. nicolas dit :

    Je cherchais des informations sur François Morellet quand je suis tombé sur votre article. J’ai particulièrement apprécié de le lire.
    Bravo et continuez,

    http://www.ruedesbeauxarts.fr/artistes/francois-morellet-191

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :